Psiri: un quartier tendance au centre d’Athènes

Où aller goûter de la vrai cuisine grecque dans un cadre authentique sans trop s’éloigner du centre historique? Direction – Psiri !

Le quartier de Psiri le soirPar le passé, un quartier des ouvriers dû à la proximité des usines, Psiri a changé d’aspect après la fermeture des établissements industriels. Il est maintenant l’un des lieux préférés des jeunes athéniens et malgré sa proximité du centre historique il y a toujours beaucoup plus de locaux que de touristes, surtout le soir.

Le quartier n’est pas des plus élégants, mais très vivant et riche en couleurs avec du street art, de nombreux brocanteurs et ateliers d’artistes. Situé autour des rues Miaouli et Evripidou près de Monastiraki, le quartier de Psiri est très facile à trouver.

Raki au miel servi dans une taverne de Psiri à Athènes

En plus de commerces et d’épiceries, le quartier regorge de cafés, de tavernes traditionnelles, de mezedopoleio (bar à tapas), de ouzeris (bar à ouzo). De petits plats traditionnels à partager entre amis, une sorte de tapas grecs, sont accompagnés ici de vin de table en pichet ou mieux encore de ouzo ou de raki – l’eau de vie locale à base de raisin.

Les aménagements intérieurs de ces cafés sont souvent très simples et sans prétentions mais avec originalité et beaucoup de caractère. Ambiance conviviale et accueil chaleureux sont garantis.

Une petite nuance, il faut être prêts à supporter la fumée car tout le monde ou presque fume à l’intérieur comme partout en Grèce d’ailleurs. Quelques années après l’adoption de la loi interdisant de fumer dans les espaces publics, les grecs sont revenus à leurs vieilles habitudes. Les panneaux « no-smoking » font désormais partie du décor. Les lois, ne sont-elles pas faites pour être contournées?

Une taverne à Psiri, Athènes  Une ruelle de Psiri à Athènes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 7